Petites bêtes - gros dégâts



Guidage vocal

Petites bêtes - gros dégâts Comment prévenir les dégâts des fouines

Au grand dam des automobilistes, les fouines grignotent câbles, durites et pièces en caoutchouc, causant ainsi des dommages parfois considérables pour lesquels les assurances suisses payent chaque année des dizaines de millions de francs.

Si vous découvrez des traces de pattes sur le capot ou des indices de la visite d’une fouine – des restes de nourriture ou des morceaux de caoutchouc lacérés par exemple –, appelez sans attendre un spécialiste pour qu’il jette un oeil sous votre capot. Sinon, des câbles d’allumage défectueux, des joints de transmission et un système de direction endommagés ou encore un moteur en surchauffe peuvent être potentiellement dangereux et vous coûter cher.

Des dommages pas toujours couverts

Les assureurs appliquent différentes règles pour l’assurance casco partielle. Pour certains, la couverture d’assurance concerne uniquement les défauts directement causés par des animaux. Les automobilistes casquent bien souvent pour les dommages indirects. Par exemple, si la durite mordillée du liquide de refroidissement entraine une panne de moteur suite à une surchauffe, les coûts de la durite sont les seuls à être couverts dans la plupart des cas.

Ca fonctionne:

Les fouines sont souvent attirées par les odeurs d’autres fouines, ce qui les rend agressives et promptes à ronger tout ce qui passe.

  • Nettoyez le compartiment moteur et éliminez toute trace visible ou invisible (odeurs).
  • Enduisez ensuite d’un produit à base de cire. La solution la plus simple consiste à confier le nettoyage du moteur à un spécialiste. Quelques constructeurs proposent des équipements spécifiques qui permettent de cloisonner le compartiment moteur de manière à empêcher tout animal de s’y engouffrer.
  • L’efficacité des appareils électriques est aujourd’hui contestée, même celle des appareils à ultrasons aux fréquences très élevées, inaudibles pour les humains, mais censées repousser efficacement les fouines.
  • Les sprays répulsifs, les sachets désodorisants ou encore la naphtaline ne sont pas recommandés étant donné que ces petits brigands s’accoutument très vite aux odeurs désagréables.